;
Logo Asperger Aide Association Asperger Aide Annonce Asperger Aide en quelques mots
français English   Nous contacter     FAQ  
 
Lancer la recherche

____________________________________________________________________________________

TESTS DE QI Version imprimable Votre e-mail

Les tests de Q.I.

Les tests les plus utilisés sont le K-ABC, test qui étudie les processus simultanés et séquentiels, et qui ne nécessite pas un bon niveau de langage (test essentiellement visuel, et donc particulièrement bien adapté aux enfants présentant un TED) le WIPSII et le WISC III pour les enfants.

1. Le K-ABC

Le K-ABC (Kaufman & Kaufman, 1983 version américaine, 1993 version française) est un test mesurant l'intelligence et les connaissances des enfants âgés de 2 ans ½ à 12 ans ½. Son originalité est la rupture avec la traditionnelle opposition verbal/non-verbal des échelles de Weschsler et de prendre explicitement comme point de départ un modèle théorique des processus cognitifs, la dichotomie séquentiel/simultané, et ainsi de mettre l'accent plus sur le processus que sur le contenu. C'est ainsi que l'intelligence est définie comme un niveau de fonctionnement des processus mentaux, concept s'appuyant à la fois sur la neuro-psychologie et la psychologie cognitive … L'échelle des processus séquentiels mesure la capacité d'un enfant à résoudre des problèmes en traitant mentalement les stimuli selon un ordre sériel, par exemple dans la reproduction d'une série de données de mouvements de mains effectuée par le psychologue. L'échelle de processus simultanés mesure la capacité à résoudre des problèmes nécessitant l'organisation et l'intégration de nombreux stimuli de manière parallèle ou simultanée comme identifier un dessin (fait de « taches d'encre ») incomplet, résoudre des analogies visuelles abstraites.

2. Le WPPSI-R

WPPSI-R = Wechsler Preschool and Primary Scale of Intelligence — Test de Weschsler pour les enfants de 2 ans 9 mois à 7 ans. Caractéristiques principales : Moyenne = 100, Écart-Type = 15.

La WPPSI comprend onze subtests, six épreuves verbales (information, vocabulaire, arithmétique, similitudes, compréhension, phrases mémorisées) et cinq épreuves de performances (maison des animaux, complètement d'images, labyrinthes, figures géométriques, carrés). Cette division de l'échelle en deux partie va permettre de comparer la facilité qu'a un sujet à employer des mots et des signes, ainsi que son aptitude à se servir des objets et à percevoir des schèmes visuels. À la fin de la passation de ces différentes épreuves, le QI de l'enfant testé peut être calculé. Soit le QI verbal, le QI performance, le QI total. Si toutes les épreuves n'ont pu être passées, le QI peut être établi en fonction des catégories remplies (performance ou verbale). Par exemple, pour les autistes non verbaux, ce test peut être utilisé uniquement par les subtests performance.

Ce test fourni donc un score (un QI) qui peut être référé à une population représentative de la norme. Ce test « définit » et « décrit » l'enfant autiste dans sa façon de raisonner, de percevoir, de penser, de parler, par rapport aux enfants normaux. Il paraît donc essentiel de compléter cet outil de tests spécifiques à cette population. 

3. Le WISC III

Le WISC-III (échelle d'intelligence de Wechsler pour enfants, version III) date de 1996 et s'adresse aux enfants de 6 ans à 16 ans et 10 mois. Elle est composée de 13 échelles verbales et non verbales (dites de performance), dont certaines sont empruntées à d'autres épreuves (Binet-Simon, cubes de Kochs ou labyrinthes de Porteus), et fournit une mesure standardisée d'une variété de capacités intellectuelles.

La nouveauté de cette nouvelle édition de la possibilité de calculer trois scores factoriels ou indices : compréhension verbale, organisation perceptive et vitesse de traitement. Le calcul de ces scores permet d'élargir les possibilités d'interprétation des performances.

L'échelle verbale est également composée de six subtests (dont le dernier est optionnel). Cette échelle mesure les capacités de compréhension et de verbalisation :

  • Information : Capacités à investir et intégrer des données sociales et culturelles. Curiosité intellectuelle, culture générale.
  • Similitudes : Capacité de conceptualisation et de généralisation. Pensée catégorielle.
  • Arithmétique : Représentation mentale de situations concrètes et des opérations qui en découlent. Transposition de données de problèmes en symboles. Calcul mental. Mobilité opératoire.
  • Vocabulaire : Aptitudes à exprimer ses idées par des phrases, à travers une pensée élaborée et concise. Champ lexical.
  • Compréhension : Capacités d'intégration et d'investissement des normes parentales et sociales.
  • Mémoire des chiffres : Capacités de mémoire auditive immédiate et de concentration. Représentation mentale dans la répétition, à l'envers surtout.

L'échelle de performance est composée de six subtests (dont le dernier est optionnel). Elle mesure les capacités d'organisation perceptive et visio-motrice :

  • Complètement d'images : Esprit d'observation et d'analyse dans la mise en œuvre des aptitudes de perception et de reconnaissance visuelle.
  • Code : Aptitudes graphomotrices et coordination visio-motrice. Met en jeu les capacités mnésiques (visuelles) et la concentration.
  • Arrangement d'images : Aptitudes à saisir la logique des situations concrètes grâce à une projection dans le temps.
  • Cubes : Capacités d'abstraction et de représentation de l'espace géométrique.
  • Assemblage d'objets : Aptitudes d'anticipation et de globalisation permettant de saisir l'ensemble de la situation au regard de parties plus ou moins significatives. Cette épreuve fait appel à la structuration spatiale et à la latéralisation, mais implique en outre le schéma corporel et l'image du corps.
  • Symboles : Discrimination visuelle. Vitesse de traitement.
  • Labyrinthes : Capacité à maintenir un objectif tout en établissant une recherche progressive (poursuite d'un but par essais et erreurs). Aptitudes à coordonner la perception de l'espace et la graphomotricité ; à maîtriser son impulsivité graphique.
 

 CENTRE D EXPERTISE
        ASPERGER
    Place Salvador Allendé 
         18 Rue Micolon
        94140 Alfortville
       
       06 83 50 35 74  
Photo du centre expertise AAF
  
  
  
où se déroulent toutes les activités:
Bilans d'évaluation Asperger, diagnostic

Prises en charge adaptées
aux personnes Asperger
 
et à leur famille
(à Alfortville 94 à 5 mns de la gare de Lyon)
 
Plan d'accès
téléchargeable
Maison Hans Asperger
(Centre administratif d'AAF à Alfortville)

Maison Hans Asperger

 

 

 

 

Café Asperger mensuel parisien

 photo du café asperger

 L' "Auti-bus" en pleine
 







Campagne Nationale
d'Information sur le
Syndrome d'Asperger

 

  

Logo Facebook

AspergerAideFrance2010



 

Indice YooVi

\REQUEST_URI=/index.php?option=com_content&task=view&id=60&Itemid=49&lang=fr